Défi Synergy 2018

Transcript

L’exercice Défi Synergy 2018 a rassemblé plus de 1 000 personnes, dont plus de 100 membres du personnel de la CCSN, pour une expérience pratique immersive sur deux jours afin de simuler une urgence nucléaire.

Les exercices d’urgence tels que le Défi Synergy mettent à l’épreuve des processus et des procédures en prévision de l’éventualité peu probable d’une véritable urgence nucléaire.

À la CCSN, nous travaillons d’arrache-pied afin d’assurer la protection des personnes et de l’environnement.

La sûreté et la sécurité nucléaires constituent pour nous des priorités absolues.

Intervention d’urgence et rétablissement – Exercice Défi Synergy 2018

De nos jours, des urgences peuvent survenir n’importe où, n’importe quand. Il est donc important de penser à l’impensable, et d’être prêt à intervenir. La Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) veille à protéger la population et l’environnement dans le cas où surviendrait une urgence nucléaire. En vertu d’exigences réglementaires rigoureuses en matière de sûreté et de formation, tous les exploitants de centrales nucléaires canadiennes doivent effectuer des exercices et des manœuvres plusieurs fois par année pour s’assurer d’être prêts à affronter n’importe quelle urgence.

En plus des exercices d’urgence habituels, la CCSN oblige toutes les centrales nucléaires au Canada à organiser un exercice d’urgence intergouvernemental à grande échelle tous les trois ans. Les scénarios fictifs utilisés permettent de mettre à l’essai les capacités de l’exploitant de la centrale, des premiers intervenants, des municipalités et des organismes provinciaux, fédéraux et même internationaux à intervenir en cas d’urgence, et de vérifier l’interopérabilité parmi tous ces joueurs.

Les 3 et 4 octobre 2018, la CCSN a participé à l’exercice Défi Synergy. Mené par Énergie NB et le gouvernement du Nouveau-Brunswick, cet exercice était le premier en son genre à vérifier à la fois les mesures d’intervention en cas d’urgence nucléaire et les capacités de rétablissement. Une des journées a été entièrement consacrée au rétablissement, soit la phase d’une urgence où les choses reviennent à la normale. Il s’agit de la dernière étape de la gestion d’une urgence.

L’exercice Défi Synergy 2018 a permis de valider les procédures et plans d’urgence déjà en place, de démontrer les améliorations sur le plan technologique et des communications, et de mettre en œuvre des mesures d’intervention d’urgence et des stratégies de rétablissement aux niveaux municipal, provincial et fédéral. Environ 1 000 personnes représentant plus de 35 organismes et organisations ont participé à l’exercice.

La CCSN participe régulièrement à ce genre d’exercice et évalue le tout afin de valider les programmes d’intervention d’urgence des exploitants de centrales nucléaires et de cerner les améliorations à y apporter. Cela profite à la fois aux centrales et à la CCSN.

Environ 100 employés de la CCSN ont participé à l’exercice de simulation d’urgence afin de comprendre l’évolution d’un accident et les rejets radiologiques éventuels, et de vérifier que les mesures prises par l’exploitant sont appropriées. Ils ont également évalué les conséquences possibles à l’extérieur du site et les mesures de protection, et tenu le public, le gouvernement et nos homologues internationaux au courant de la situation.

Pour maintenir et améliorer ses capacités d’intervention d’urgence, la CCSN passe régulièrement en revue son Plan d’intervention en cas d’urgence nucléaire pour y intégrer les leçons retenues des exercices.

Depuis qu’elle a commencé à prendre part aux exercices, la CCSN a amélioré ses capacités d’intervention et de surveillance en agrandissant son Centre des mesures d’urgence (CMU) et en créant un site Web d’urgence, afin de mieux communiquer avec le public et les médias. Maintenant équipé du logiciel WebEOC, le CMU a également amélioré sa capacité de diffuser de l’information rapidement, et ce logiciel assure la mise en commun harmonieuse d’information entre différentes organisations.

Pour en savoir plus sur l’intervention et la préparation en cas d’urgence nucléaire, visitez la page Web de la CCSN Gestion des urgences et sécurité nucléaire.

Dernière mise à jour :