Une semaine enrichissante à la 65e Conférence générale de l’AIEA

Transcript

Voilà qui a été une semaine chargée en surprises. D’abord, le simple fait de voir les gens en personne et l’importance que cela revêt pour continuer à tisser des liens solides. Et je crois que certains des sujets clés dont nous avons parlé sont très importants et essentiels pour la CCSN.

L’un d’eux concerne les petits réacteurs modulaires et l’harmonisation ainsi que la collaboration internationale. L’intérêt envers ces réacteurs est sans précédent, et je crois que le leadership de la CCSN dans ce domaine est reconnu, bien accueilli et très apprécié, comme nous l’avons souvent constaté.

La gestion des déchets radioactifs, le déclassement, les dépôts géologiques en profondeur et les possibilités de collaboration, d’échange de pratiques, de défis et de préoccupations ont été d’autres grands sujets à notre programme cette semaine.

Le troisième point, quelque chose qui me tient toujours à cœur, est l’équité entre les genres et le travail que fait le Groupe d’impact d’organismes de réglementation internationaux. Nous avons accueilli plus de membres, et nous profitons aussi d’un bon élan dans ce domaine.

Un autre constat important concerne la mise à jour des règlements, à laquelle sont étroitement liées des discussions philosophiques pour déterminer le niveau de sûreté idéal, et les circonstances dans lesquelles ce niveau est jugé suffisant. Aussi, le coût de la surveillance réglementaire et de l’autorisation est un sujet qui a été abordé maintes fois, alors je pense que c’était très important.

Et je crois qu’en général et au sujet de l’INRA en particulier, il faut discuter des domaines d’intérêt et de préoccupation communs ou du Japon et de l’eau contaminée et du soutien et de l’expertise dont il a besoin. Et comment, en tant qu’organismes internationaux conjoints de réglementation nucléaire, nous pouvons nous entraider et nous soutenir pour mieux travailler ensemble. Donc, pour résumer, j’ai passé une semaine fantastique.

Nous avons passé une semaine productive à Vienne à l’occasion de la 65e Conférence générale de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). L’événement était une belle occasion pour nous d’échanger davantage avec des partenaires internationaux clés sur des sujets importants pour la CCSN et les Canadiens. Dans cette ère d’innovation technologique, il est évident que la collaboration, l’échange d’information et la mobilisation continus sont essentiels pour les organismes de réglementation nucléaire.

Les nombreuses séances, réunions bilatérales et événements importants organisés en marge de la conférence nous ont permis de renforcer nos liens avec nos collègues internationaux et de discuter de sujets d’intérêt commun comme les garanties de l’AIEA, la diversité dans le secteur nucléaire et l’harmonisation internationale en prévision de l’avenir.

Rumina Velshi, présidente de la CCSN, et Ramzi Jammal, PVP, rencontrent les dirigeants de l’AIEA pour discuter de l’importance que le Canada accorde à la sûreté nucléaire.

Rumina Velshi, présidente de la CCSN, et Ramzi Jammal, PVP, rencontrent les dirigeants de l’AIEA pour discuter de l’importance que le Canada accorde à la sûreté nucléaire.

Source : AIEA


Comme l’événement a eu lieu en personne pour la première fois depuis 2019, la CCSN a été en mesure de signer deux protocoles d’entente – un avec la Radiation Safety Authority de la Suède et l’autre avec le State Office for Nuclear Safety de la République tchèque. La présidente Rumina Velshi a rencontré le dirigeant de chaque organisme de réglementation afin de signer les ententes pour la collaboration et l’échange d’information soutenus. Pendant ces rencontres, ils ont aussi discuté de sujets d’intérêt mutuel comme la diversité des genres dans le secteur nucléaire.

Ce fut un retour réussi à la Conférence générale de l’AIEA et nous avons hâte de poursuivre la collaboration et les échanges d’information avec nos collègues de l’étranger.

Des membres de la haute direction de la CCSN avec la délégation canadienne à la conférence générale.

Des membres de la haute direction de la CCSN avec la délégation canadienne à la conférence générale.

Source : Mission permanente du Canada auprès des organisations internationales à Vienne

Dernière mise à jour :