Installation de gestion des déchets de Gentilly-1

La centrale nucléaire Gentilly-1 (G-1) abritait un réacteur de puissance prototype CANDU-BLW-250 MWé. Mis en service en 1972, le réacteur a fonctionné de façon intermittente jusqu’en 1978, pour un total de 183 jours d’exploitation à pleine puissance. En 1984, la décision a été prise de placer le réacteur en état d’arrêt permanent.

En 1986, à la suite d’un programme de déclassement de deux ans, la centrale G-1 a été placée en état d’arrêt sûr, et la CCSN a renouvelé le permis en tant qu’installation de gestion des déchets Gentilly-1. L’installation se trouve actuellement en état de stockage à long terme avec surveillance continue, situation désignée comme un stockage sous surveillance.

En 2014, la CCSN a délivré un permis d’une durée de 20 ans pour le déclassement d’installations de gestion des déchets de réacteurs prototypes, dont l’installation de G-1. En 2019, le permis de l’installation a été renouvelé en tant qu’installation de gestion des déchets G-1. Énergie atomique du Canada limitée en est propriétaire, et les Laboratoires Nucléaires Canadiens se chargent de l’exploitation.

Renseignements sur l’installation

Lieu : L’installation de gestion des déchets G-1 est située sur le site de la centrale nucléaire Gentilly-2 d’Hydro-Québec près de Bécancour (Québec), sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent.
Titulaire de permis : Laboratoires Nucléaires Canadiens
État : Stockage sous surveillance
Date d’échéance du permis : 31 décembre 2034

La sûreté et l’environnement d’abord

La CCSN s’est engagée à préserver la sûreté des personnes et à protéger l’environnement. Cliquez sur les liens ci-dessous pour obtenir des données à jour sur le rendement en matière d’environnement et de sûreté de l’Installation de gestion des déchets G-1:

Mises à jour les plus récentes sur l’installation

Protocole de divulgation

Conformément aux exigences réglementaires de la CCSN, les principaux titulaires de permis doivent mettre en place des programmes rigoureux de divulgation et d’information publique. Consultez le Programme d’information publique (en anglais seulement) des LNC.

Rapports et documents réglementaires

Dernière mise à jour :