Isabelle Tremblay

Division des autorisations de transport et du soutien stratégique

Isabelle Tremblay,
agente de programme

Mme Tremblay s’est jointe à la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) en 2009. En tant qu’agente de programme, elle s’emploie à réglementer l’utilisation des substances nucléaires et à homologuer la sûreté de l’équipement réglementé avant son utilisation au Canada. Elle doit s’assurer que ces colis sont sûrs et qu’en cas d’accident, les substances nucléaires qu’ils contiennent ne se disperseront pas dans l’environnement.

Expertise et études

Mme Tremblay est titulaire d’un baccalauréat en génie mécanique de l’Université McGill. Avant de se joindre à la CCSN, elle a travaillé dans le domaine de la microélectronique, où elle concevait et fabriquait des composants d’infrastructure informatique et de réseaux. Originaire de la région du Saguenay, elle a pris la décision, au secondaire, de fréquenter un pensionnat de langue anglaise situé près de la frontière canado-américaine, s’immergeant dans la langue afin de devenir bilingue.

Rôles et responsabilités

Dans son poste, Mme Tremblay est responsable de l’évaluation technique des demandes d’homologation de l’équipement réglementé. Elle a aussi été nommée fonctionnaire désignée (FD) par la Commission pour mener à bien des mesures précises en matière d’autorisation et de réglementation, ce qui lui permet de prendre certaines décisions au nom de la Commission. Les fonctionnaires désignés font partie intégrante du cadre d’autorisation et de conformité de la CCSN : grâce à eux, l’organisation est capable de gérer les quelque 1 800 permis et certificats devant être examinés, surveillés et appliqués chaque année.

Autres rôles

Mme Tremblay a joué un rôle déterminant dans la publication des premières éditions du Rapport de surveillance réglementaire annuel sur l’utilisation des substances nucléaires au Canada de la CCSN, portant sur environ 2 500 titulaires de permis. Ce rapport était une première au Canada et décrivait le rendement en matière de sûreté des titulaires de permis autorisés à utiliser des substances nucléaires. Elle fait la promotion de l’équité entre les genres et est membre active du réseau Femmes en STIM (science, technologie, ingénierie, mathématiques) de la CCSN, dans le cadre duquel elle mène des activités de sensibilisation avec ses collègues pour encourager les jeunes étudiants, en particulier les filles, à poursuivre des carrières dans le domaine des STIM.

Dernière mise à jour :