Installations nucléaires: Installations de traitement de l'uranium et de fabrication de combustible

Les installations canadiennes de production d'énergie nucléaire utilisent des combustibles produits au pays à partir d'uranium naturel. Les installations de traitement et de fabrication d'uranium raffinent généralement les concentrés de minerai d'uranium (appelés communément « yellowcake ») en grappes de combustible par un traitement en plusieurs étapes. Les installations de traitement de l'uranium doivent satisfaire aux exigences de sûreté et de protection de la CCSN.

Les centrales nucléaires canadiennes utilisent l'uranium naturel comme combustible, mais le minerai d'uranium doit d'abord être traité.

Les installations de traitement de l'uranium destiné à servir de combustible sont réglementées par la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) aux termes de la Loi sur la sûreté et la réglementation nucléaires.

Le processus d'autorisation de la CCSN qui s'applique aux installations de traitement de l'uranium suit les étapes décrites dans le Règlement sur les installations nucléaires de catégorie I, soit la préparation de l'emplacement, la construction, la mise en service, l'exploitation, le déclassement et l'abandon.

À l'heure actuelle, cinq installations de traitement de l'uranium et de fabrication de combustible autorisées sont en exploitation au Canada :