Le problème avec les contenants blindés – Manutention des radio-isotopes à l’extérieur d’une enceinte de confinement

Résumé de la présentation technique à la :
Conférence annuelle de l’Association canadienne de radioprotection
Du 30 avril au 3 mai 2018

Auteur :
Adam Dodd
Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN)

Résumé

La Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) réglemente les installations d’accélérateurs servant à la production d’isotopes au Canada, y compris la manutention et le transport sécuritaires des radio-isotopes qui en résultent. Ces radio-isotopes sont expédiés régulièrement d’un bout à l’autre du Canada depuis de nombreuses années mais, en raison de la demande croissante pour des produits radiopharmaceutiques émetteurs de positrons, la quantité de radioactivité expédiée ainsi que la fréquence des expéditions augmente également. À titre d’exercice proactif d’atténuation des risques, un examen des incidents récents impliquant des matières dangereuses pendant le transport et la manutention de radio-isotopes, incluant une analyse des défaillances communes et leurs causes, est présenté.

De nombreuses installations envisagent maintenant d’utiliser des émetteurs de positrons qui émettent des positrons plus énergétiques comme le zirconium 89 et l’iode 124. Les conceptions existantes des contenants blindés pourraient ne pas fournir un niveau suffisant de protection contre le rayonnement. Les contenants blindés couramment utilisés ont été examinés et des conceptions de rechange qui utilisent le tungstène ont été envisagées, car ce matériau fournit un meilleur blindage contre les émissions de haute énergie que le plomb, qui est le matériau actuellement utilisé. Les aspects pratiques de la fabrication et de l’entretien de conteneurs composés de ce type de matériau de blindage sont étudiés dans cette présentation.

L’introduction de modifications à la conception des colis d’expédition pourrait améliorer davantage la conception des contenants blindés, car cela apporterait plus de liberté dans les modifications à la conception. Les répercussions sur le plan réglementaire de telles modifications sont également discutées.

Cette présentation a pour but de stimuler la discussion sur la façon de réduire la fréquence des incidents impliquant des substances dangereuses et les doses de rayonnement cumulatives dans le transport et la manutention des radio-isotopes. Une approche de collaboration pour résoudre ces problèmes dans des installations similaires est proposée.

Pour obtenir un copie du document associé au résumé, veuillez communiquer avec nous par courriel à cnsc.info.ccsn@canada.ca ou par téléphone au 613-995-5894 ou le 1-800-668-5284 (au Canada). Veuillez nous indiquer le titre et la date du résumé.

Dernière mise à jour :