Série des conférenciers 2016

Série des Conférenciers de la CCSN (2017 | (2016) | 2015)

La CCSN accueille des conférenciers qui donnent des présentations sur des sujets d'intérêt pour le personnel de la CCSN. Ces séances ont lieu régulièrement durant l'année. La Série des conférenciers s'adresse à tout le personnel de la CCSN et aux membres du public.

La publication des renseignements dans cette section ne signifie pas que la CCSN cautionne les opinions ou les conclusions formulées par les auteurs.

Pour obtenir un autre format, comme une copie papier, ou si vous avez des problèmes à accéder aux présentations, veuillez communiquer avec la CCSN.

17 novembre 2016

Makiko Orita : Stratégie pour la communication des risques posés par le rayonnement au village de Kawauchi, dans la préfecture de Fukushima (Japon) (en anglais seulement)

Makiko Orita est titulaire d’un doctorat en sciences biomédicales de l’Université de Nagasaki et aussi professeure adjointe au département de santé mondiale, de médecine et de bien-être (Institut des maladies causées par la bombe atomique) à l’Université de Nagasaki (Japon). Son exposé a porté sur les stratégies de communication des risques utilisées à Fukushima, au Japon, qui tenaient compte de la perception des risques des résidents et incluaient la présentation de preuves scientifiques en termes clairs et simples.

19 septembre 2016

L’honorable Kevin G. Lynch : Un macro-environnement en transformation : Répercussions sur la gestion efficace du risque

L’honorable Kevin G. Lynch, C.P., O.C., Ph. D., LL.D est vice-président de BMO Groupe financier et un ancien fonctionnaire distingué qui compte 33 années de service au sein du gouvernement du Canada. La présentation a porté sur l’importance de comprendre le risque « macro » dans notre monde hyperbranché et en rapide évolution. M. Lynch s’est penché sur la nature changeante du risque et a démontré que les organisations peuvent tirer des avantages de l’établissement d’un meilleur équilibre entre les possibilités et les risques dans un monde très dynamique.

3 Août, 2016

William Magwood : Leçons et défis liés au nucléaire (en anglais seulement)

William Magwood, directeur général de l’Agence pour l’énergie nucléaire (AEN), a parlé de son point de vue concernant l’indépendance en matière de réglementation nucléaire, l’importance d’une réglementation fondée sur des faits scientifiques et techniques et les questions et les tendances actuelles et futures dans le domaine de l’énergie nucléaire. L’AEN, qui relève de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), est un organisme intergouvernemental qui facilite la collaboration entre les pays dotés d’infrastructures de technologie nucléaire de pointe pour atteindre l’excellence en matière de sûreté nucléaire, de technologie, de sciences, d’environnement et de droit.

3 Août, 2016

Jacques Regaldo: “La WANO” and “La sûreté nucléaire dans un contexte mondial”(en anglais seulement)

Jacques Regaldo, président de l’Association mondiale des exploitants de centrales nucléaires (WANO), a parlé de son point de vue concernant la sûreté et la fiabilité opérationnelles des centrales nucléaires. La WANO est un groupe international d’exploitants de centrales nucléaires voué à la sûreté nucléaire, dont la mission consiste à maximiser la sûreté et la fiabilité des centrales nucléaires dans le monde en collaborant pour évaluer, comparer et améliorer le rendement grâce au soutien mutuel, à l’échange de renseignements et à l’adoption des pratiques exemplaires.

28 juillet, 2016

Henry-Jacques Neau: “Henry-Jacques Neau : Transport des matières radioactives et nucléaires : Comment relever les défis?” (en anglais seulement)

Henry-Jacques Neau, secrétaire général du World Nuclear Transport Institute (WNTI), a parlé de son point de vue au sujet de l’emballage et du transport sûrs des substances nucléaires et des matières radioactives. Le WNTI a été fondé en 1989 pour représenter les intérêts collectifs du secteur du transport des matières radioactives et des intervenants qui comptent sur un transport sûr, efficace et fiable.

27 juillet, 2016

Laura Rockwood : Le régime de non-prolifération nucléaire et les garanties de l’AIEA” (en anglais seulement)

Laura Rockwood, directrice exécutive du Vienna Center for Disarmament and Non-Proliferation (VCDNP) (Centre de Vienne pour le désarmement et la non-prolifération), a partagé ses points de vue en ce qui concerne les garanties de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) dans le cadre des efforts mondiaux liés à la non-prolifération nucléaire et leur signification pour les organismes de réglementation en matière de sûreté. Le VCDNP est une organisation non gouvernementale internationale établie en 2010, qui a pour mission de promouvoir la paix et la sécurité internationales en fournissant une plateforme d’analyse et de dialogue indépendants dans le domaine du désarmement et de la non-prolifération nucléaires.

26 juillet, 2016

Masahito Yoshimura : Les perspectives d’avenir du développement de l’énergie nucléaire” (en anglais seulement)

Masahito Yoshimura, premier vice-président d’Hitachi-GE Nuclear Energy Ltd. (HGNE), a parlé de son point de vue et de son expertise en tant que représentant d’un des principaux fournisseurs de l’industrie nucléaire. HGNE a été fondée le 1er juillet 2007 afin de créer une alliance stratégique globale entre Hitachi Ltd. et General Electric Co. Sa contrepartie américaine est GE-Hitachi Nuclear Energy (GHNE). En coopération avec GHNE, HGNE offre des services de construction et d’entretien de centrales nucléaires qui sont reconnus à l’échelle internationale.

19 juillet, 2016

Abel González : Le problème épineux de la réglementation de l’exposition à de faibles doses de rayonnement : Attribution rétrospective des effets du rayonnement sur la santé par rapport à l’inférence prospective des risques liés au rayonnement pour la santé” (en anglais seulement)

Abel González, académicien argentin et expert de la radioprotection et de la sûreté et sécurité nucléaires, a parlé de son point de vue sur le problème épineux de réglementer l’exposition à de faibles doses de rayonnement.

18 juillet, 2016

Naohiro Masuda : État actuel de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi et leçons tirées de l’expérience du grand séisme de l’Est du Japon à la centrale nucléaire de Fukushima Daini” (en anglais seulement)

Naohiro Masuda, agent principal du déclassement travaillant pour la Tokyo Electric Power Company (TEPCO), a parlé de son expérience liée aux mesures prises en réponse à l’accident de Fukushima Daiichi. TEPCO est propriétaire et exploitante de trois centrales nucléaires au Japon, y compris celle de Fukushima Daiichi.

25 mai 2016

CIPR : Science, valeurs and expérience (en anglais seulement) (PDF)
Dans sa présentation, M. Clement a parlé de la Commission internationale de protection radiologique (CIPR). La CIPR et le système international de radioprotection ont évolué au cours des 90 dernières années afin de s’adapter aux changements fondamentaux liés à notre compréhension du rayonnement, au besoin d’appliquer des principes éthiques plus sophistiqués et aux progrès sociaux et technologiques. La présentation de M. Clement a porté sur les principales percées des dernières années et les concepts centraux sur lesquels repose la radioprotection moderne.

15 avril 2016

Devin McCarthy : La lutte contre les changements climatiques : perspective du secteur de l’électricité (en anglais seulement) (PDF)
M. McCarthy a parlé du rôle du secteur de l’électricité dans la lutte contre les changements climatiques, en donnant des détails sur le contexte et les parties intéressées. Selon lui, l’électricité est essentielle aux ambitions et au rendement du Canada en matière de climat, et il a formulé plusieurs recommandations en matière de processus, de politique et d’investissement qui aideront le Canada à s’orienter vers un avenir plus durable.

19 février 2016

Jeffrey Simpson
M. Simpson a présenté ses opinions sur l’avenir de l’énergie nucléaire dans le contexte de la nouvelle politique canadienne sur les changements climatiques. Il a aussi parlé de la façon dont l’énergie nucléaire devrait faire partie de cette stratégie, mais qu’elle sera sans doute mise de côté.