La classification INES et ce qu'elle signifie

Quel est le but visé par l’échelle INES?

L’échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques ou échelle INES (de l’anglais International Nuclear and Radiological Event Scale) est un outil utilisé partout dans le monde pour informer les milieux techniques et le public de l’importance, au plan de la sûreté, des événements nucléaires et radiologiques.

L’échelle a été conçue par un groupe international d’experts en 1989 et peaufinée par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) en collaboration avec l’Agence de l’OCDE pour l’énergie nucléaire (AEN) et plus de 60 États membres, dont le Canada.

Qui utilise l’échelle INES?

L’échelle INES permet à la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) et aux organismes de réglementation des 60 états membres de l’AIEA de classifier les événements qui impliquent des matières radioactives.

Depuis sa création en 1990, l’échelle INES a été adaptée de façon à satisfaire le besoin grandissant de communiquer tous les événements importants associés aux réacteurs nucléaires, aux installations de traitement, au transport, au stockage et à l’utilisation de matières radioactives et de sources de rayonnement à des fins médicales, industrielles et de recherche. La version actuelle du manuel de l’échelle INES a été adoptée le 1er juillet 2008.

En octobre 2008, les États membres de la Conférence générale de l’AIEA ont approuvé la version mise à jour de l’échelle INES.

Qu’est-ce que ça signifie?

Les événements sont classés selon sept niveaux : 1 à 3 (incidents) et 4 à 7 (accidents).

Les niveaux tiennent compte de trois types d’impacts :

  • les personnes et l’environnement
  • les barrières et les contrôles radiologiques
  • la défense en profondeur

L’échelle est conçue de façon à ce que la gravité d’un événement est environ 10 fois plus grande pour chaque passage au niveau supérieur de l’échelle.

Les événements sans importance pour la sûreté sont appelés « écarts » et sont classés « en dessous de l’échelle/niveau 0 »

Les événements sont classés selon sept niveaux : 1 à 3 (incidents) et 4  à 7 (accidents)
Source : AIEA (cliquer pour agrandir)

On mesure les conséquences pour les personnes et l’environnement en évaluant la quantité et les types de rejets radioactifs pouvant affecter les membres de la population générale et l’environnement.

On mesure les conséquences relatives aux barrières et aux contrôles radiologiques en considérant les impacts à la fois sur les travailleurs et les installations.

On mesure la dégradation de la défense en profondeur des installations en évaluant les barrières successives entre les matières radioactives et l’environnement, comme les systèmes de sûreté et les procédures techniques et administratives.

Description générale des niveaux

Description générale des niveaux l'INES
Source : AIEA (cliquer pour agrandir)

Qui s’occupe de classifier les événements?

Au Canada, la CCSN a la responsabilité d’assigner le classement INES aux événements se produisant au Canada.

C’est le cas pour chaque État membre de l’AIEA, où un organisme responsable d’assigner le classement INES est désigné par le gouvernement de cet État, pour les événements qui peuvent s’y produire.

L’AIEA offre des outils et de la formation afin d’aider chaque organisme désigné par un État à s’acquitter de cette responsabilité.

L’AIEA gère aussi une base de données des événements et distribue de l’information à l’ensemble de la communauté internationale.

Quels types d’événements retrouve-t-on sur l’échelle INES?

Voici des exemples d’événements qui se sont produits à des centrales nucléaires :

Exemples de types d’événements qui  se sont produits à des centrales nucléaires
Source : AIEA (cliquer pour agrandir)

Lisez la brochure de l’AIEA sur l’échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques (INES) (PDF)