Rapports d'événement: Transport / Événements pendant le transit

2017

Tiverton et Teviotdale (Ontario)

Date de l’événement : le 18 mai 2017

Le 18 mai 2017, Bruce Power a informé la CCSN de deux incidents distincts de transport de matières radioactives de faible activité lors de leur trajet du site de Bruce à une installation de stockage autorisée. Dans les deux cas, les matières étaient contenues dans un colis homologué, mais se sont déplacées pendant le transport. Les conducteurs ont détecté ce déplacement et ont suivi la procédure consistant à arrêter les camions et à en inspecter le contenu. Un des conteneurs a subi des dommages mineurs, mais il n’y a eu aucun rejet de radioactivité. Les camions demeurent stationnés en lieu sûr et seront renvoyés à Bruce Power une fois le chargement bien arrimé.

L’incident n’a entraîné aucun rejet de matières radioactives ni aucune exposition du public.

Pour en savoir plus, visitez le site Web de Bruce Power (en anglais seulement).

Toronto (Ontario)

Date de l’événement: 17 mai 2017

Engtec Consulting Inc. a signalé à la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) qu'elle avait perdu une jauge nucléaire portative Troxler, modèle 3440, le mercredi 17 mai 2017 au matin, pendant son transport entre Toronto et Brampton (Ontario).

L'appareil était transporté dans une boîte jaune désigné colis de type A et mesurant 81 cm (32 po) de longueur x 43 cm (17 po) de largeur x 46 cm (18 po) de hauteur. La jauge portative est à peu près de la taille d'une boîte à souliers, avec un clavier électronique et une poignée en métal sur le dessus. Elle contient deux sources scellées radioactives : une source de césium 137 et une source d'américium 241/béryllium.

Les jauges portatives ne posent aucun risque en autant qu'elles ne soient pas altérées ou endommagées. Si vous trouvez la jauge, ne la déplacez pas et communiquez avec le Service de police de Toronto au 416-808-2222.

Mise à jour :
La jauge portative a été retrouvée le 19 mai 2017.

Colis de type A

Colis de type A

Description de l'appareil à rayonnement :
Troxler
No du modèle : 3440
No de série : 19621
Cs-137 – 326 MBq (numéro de série de la source scellée : 50-9346)
Am-241/Be – 1 628 MBq (numéro de série de la source scellée : 47-15167)

2016

Autoroute 17, Nipissing Ouest (Ontario)

Date de l’événement: 2 décembre 2016

Chalk River Laboratories (CRL)

Cameco a informé la CCSN d’un accident de la route impliquant un camion semi-remorque qui transportait du concentré d’uranium de Montréal à sa raffinerie de Blind River. Le camion et le chargement d’uranium n’ont pas été endommagés. Par conséquent, l’accident n’a eu aucun impact sur le public ou l’environnement.

Pour en savoir plus, consultez le site Web de Cameco (en anglais seulement).

Route 17, près de Massey (Ontario)

Date de l’événement: 17 avril 2016

Le 17 avril 2016, la CCSN a été informée d’un accident de la route impliquant un camion semi-remorque transportant du concentré d’uranium vers l’installation de conversion de Cameco située à Port Hope en provenance de sa raffinerie de Blind River. L’accident s’est produit sur la route transcanadienne (route 17) près de Massey (Ontario), vers 8 h 30. Les colis n’ont pas été endommagés et, par conséquent, l’accident n’a eu aucune répercussion sur le public ou l’environnement.

Pour en savoir plus, consulter le site Web de Cameco (en anglais seulement).

Aéroport de Bathurst (Nouveau-Brunswick)

Date de l’événement : 21 février 2016

Le 21 février 2016, la CCSN a été informée qu’il y avait un colis endommagé contenant des matières radioactives à l’aéroport de Bathurst, au Nouveau-Brunswick. Par mesure de précaution, l’avion a été isolé et l’aéroport a été fermé temporairement jusqu’à ce que l’état du colis puisse être vérifié.

Il a été confirmé que seul l’extérieur du colis avait subi des dommages légers, et que le conteneur renfermant des substances nucléaires était intact. Il n’y a eu aucun rejet de matières radioactives et les travailleurs n’ont pas été exposés au rayonnement.

Swift Current (Saskatchewan)

Date de l’événement : 11 janvier 2016

Cameco a signalé à la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) qu’un accident de transport mettant en cause du concentré d’uranium (yellowcake) s’était produit sur l’autoroute 4 près de Swift Current (Saskatchewan). Cameco a activé son plan d’intervention d’urgence approuvé, conformément aux procédures établies, et a envoyé des spécialistes sur place pour évaluer la situation. Des inspecteurs de la CCSN se sont également rendus sur le site de l’accident pour surveiller les mesures prises par le titulaire de permis.

Les activités de nettoyage entreprises après l’accident se sont terminées le 13 janvier 2016 et l’autoroute a été rouverte. L’examen de Cameco a révélé qu’il y a eu un petit déversement confiné de concentré de minerai d’uranium (yellowcake) sur le site. Tout a été nettoyé et un contrôle radiologique subséquent a confirmé qu’il n’avait aucune contamination résiduelle. Le déversement n’a eu aucun impact sur le public, l’environnement et les premiers intervenants.

Le conteneur endommagé a été scellé et placé de façon sécuritaire dans un suremballage. Il est maintenant en transit vers une des installations autorisées de Cameco en Saskatchewan pour être rempli de nouveau avant son départ vers la raffinerie de Blind River de Cameco, située en Ontario. Un inspecteur de la CCSN a surveillé toutes les mesures prises sur le site, et la CCSN est satisfaite de la mise en œuvre appropriée et réussie du plan d’intervention d’urgence de Cameco.

L’accident fera l’objet de discussions à la prochaine réunion de la Commission prévue pour le 28 janvier à 9 h.