Aperçu des avantages sociaux des cadres (MGT, RLE et LC)

La CCSN s'efforce d'offrir du soutien aux gestionnaires qui sont en mesure d'encourager et d'inspirer d'autres professionnels, de bâtir des équipes efficaces et d'améliorer le rendement des employés afin d'offrir aux Canadiens un service exemplaire. Voici quelques-uns des avantages exclusifs que nous offrons.

Reconnaissance

Le Programme de reconnaissance de la CCSN reconnait et honore les employés ou les initiatives d'équipes pour leurs contributions aux priorités et au succès de la CCSN et à la promotion de la culture et des valeurs de l'organisation. Il appuie aussi le Code de valeurs et d'éthique de la fonction publique. Tous les employés nommés pour une période déterminée et indéterminée de la CCSN ainsi que les employés participant à un programme d'échange peuvent être reconnus dans le cadre du Programme de reconnaissance.

Apprentissage

La CCSN s'engage à contribuer au perfectionnement des compétences et à l'amélioration des connaissances, de manière à accroître l'efficience et l'efficacité de nos activités et à établir une main-d'oeuvre professionnelle, compétente, polyvalente et motivée.

Autres avantages
Congés annuels
  • Minimum vingt jours par année
Report de vacances
  • Deux fois les crédits de congé annuel d'un employé
Congés de maladie
  • Les employés ont droit à 1,25 journée rémunérée par mois, et ces crédits peuvent être accumulés.
Jours fériés désignés payés
  • Onze jours de congé rémunérés par année
Congé pour obligations familiales
  • Jusqu'à cinq jours de congé rémunérés par année
Congé personnel
  • Deux jours de congé rémunérés par année
Congé pour décès
  • Pour la famille immédiate, maximum de cinq jours ouvrables rémunérés et d'un maximum de trois jours ouvrables rémunérés pour le déplacement qu'occasionne le décès, au besoin.
  • Pour les parents proches, un jour ouvrable rémunéré pour assister aux funérailles.
Congé de mariage
  • Jusqu'à cinq jours de congé rémunérés
Soins et soutien
  • Congé non payé d'au moins trois semaines, mais jusqu'à cinq ans au cours de la carrière dans la fonction publique d'un employé pour les soins et l'éducation d'enfants d'âge préscolaire ou les soins de longue durée d'un membre de la famille du foyer.
Congé d'études
  • Congé non payé d'un maximum de trois ans pour fréquenter un établissement reconnu pour y étudier dans un domaine lié au rôle de l'employé.
  • Une indemnité de remplacement du salaire peut être considérée.
Congé de maternité et congé parental
  • Admissibilité à un congé non payé composé de 18 semaines de congé de maternité et de 34 semaines de congé parental pour un congé non payé de maximum 52 semaines.
  • Peut avoir droit à un supplément allant jusqu'à 93 % du salaire de base compte tenu des prestations d'assurance-emploi.
Congé pour obligations personnelles
  • Un congé non payé pour une période allant jusqu'à trois mois et une période allant jusqu'à un an peut être accordé pour obligations personnelles.
Congé avec étalement du revenu
  • Congé non payé de cinq à douze semaines où la paye d'un employé peut être réduite et étalée sur une période de douze mois.
Congé de transition à la retraite
  • Les employés qui seront admissibles à la retraite dans deux ans peuvent choisir de réduire leur semaine de travail jusqu'à 40 % (jusqu'à deux jours par semaine).
  • La rémunération est réduite en conséquence, mais les cotisations aux régimes de pension et d'avantages sociaux demeurent inchangées, tout comme les protections à cet égard.
Heures accumulées
  • Un gestionnaire peut accumuler jusqu'à 15 heures supplémentaires par mois en fonction du travail productif qui peut être pris sous forme de congé à une date ultérieure.
  • Maximum 75 heures par année civile.
Allocation informatique
  • Remboursement pouvant atteindre 5 000 $ tous les quatre ans.
Prime de rendement
  • Admissible aux primes de rendement fondées sur les contributions apportées tout au long de l'année par rapport aux buts et aux objectifs de l'organisation.
Frais d'adhésion
  • Si l'usage d'un titre professionnel est une exigence de l'emploi, les frais d'adhésion sont entièrement remboursés aux employés.
  • S'il ne s'agit pas d'une exigence de l'emploi, les employés peuvent se faire rembourser jusqu'à 300 $ pour les frais d'adhésion à une association professionnelle.
Régime d'avantages sociaux

Référence

  • Conformément à la « Directive sur les conditions d'emploi – Cadres »
Dernière mise à jour :