Cycle de vie d'une mine - CCSN en ligne

Cycle de vie d'une mine d'uranium au Canada

L'exploitation d'une mine d'uranium au Canada

Table des matières

L'exploitation d'une mine d'uranium au Canada

Cycle de vie d'une mine

La vigilance tout au long du cycle de vie d'une mine
pour assurer une exploitation sûre et responsable

Decorative sky graphic.

L'exploitation d'une mine d'uranium au Canada

Cycle de vie d'une mine

À chacune des étapes du cycle de vie d'une mine, la CCSN collabore étroitement avec les inspecteurs provinciaux pour s'assurer que les nombreuses personnes qui y travaillent sont protégées contre les rayonnements et les autres risques professionnels. Nous nous assurons également que le projet est sans danger pour l'environnement —maintenant et dans l'avenir.

  • Préparation de l'emplacement
  • Construction
  • Exploitation
  • Déclassement
  • Abandon de permis
 
Une illustration des cinq stages de licence.
 

L'exploitation d'une mine d'uranium au Canada

Préparation de l'emplacement et construction

Site interactif-
Pour en savoir plus, cliquez sur un marqueur

Une mine souterraine avec quatre zones cliquables.

Préparation de l'emplacement et construction

Avant d'aménager une nouvelle mine ou de construire une usine de concentration, le titulaire de permis doit prélever des échantillons d'air, d'eau et de sol pour déterminer les niveaux de fond ou naturels. Pendant les étapes de construction et d'exploitation, d'autres échantillons seront prélevés et comparés avec ces niveaux de fond.

L'usine de concentration à Rabbit Lake.

L'aménagement du site de Rabbit Lake se poursuit alors qu'on procède à la modernisation de l'usine de concentration pour traiter le minerai d'uranium extrait de nouveaux gisements régionaux

Échantillonnage d'eau

Des échantillons d'eau sont prélevés afin de déterminer les niveaux de fond ou naturels avec lesquels seront comparés les échantillons prélevés au cours des étapes d'extraction, de concentration du minerai et de déclassement. On prélève les échantillons dans des lacs, des rivières et des ruisseaux se trouvant à proximité et à une certaine distance de la mine ou de l'usine de concentration projetée.

Un travailleur qui préleve un échantillon d'eau.

Des échantillons d'eau pour s'assurer que les rejets dans l'environnement demeurent inférieurs aux limites établies pour protéger les lacs et les cours d'eau

Puits d'accès à la mine

Dans certaines mines souterraines, il faut aménager un puits pour avoir accès au minerai d'uranium situé sous la surface. Les puits sont creusés dans le sol conformément aux plans approuvés par la CCSN.

Le chevalement sur le site McArthur River.

Le principal chevalement sur le site McArthur River héberge le treuil au-dessus du puits principal qui sert à descendre les mineurs et l'équipement jusqu'à 680 mètres sous la surface

Construction

Des bâtiments et des installations sont nécessaires à la surface à l'appui des activités d'extraction sous terre. Après examen par la CCSN, ces structures sont construites conformément aux normes modernes.

La construction sur le site de Cigar Lake.

Construction sur le site de Cigar Lake

Forage

Avant et pendant la mise en valeur de la mine d'uranium, on procède aux travaux de forage au diamant, en surface ou sous terre. Le forage permet de savoir où se trouve le minerai, de déterminer sa teneur en uranium et d'évaluer la stabilité du sol à proximité du minerai.

Un forage pour échantillons.

Travaux de forage pour obtenir des échantillons

Parts of a Uranium Mine - 6

L'exploitation d'une mine d'uranium au Canada

Exploitation de la mine - Surveillance des rayonnements et qualité de l'air

Site interactif-
Pour en savoir plus, cliquez sur un marqueur

Une mine avec sept zones cliquables.

Surveillance des rayonnements et qualité de l'air

La surveillance des rayonnements constitue un aspect important des activités quotidiennes pendant l'exploitation de la mine. On prélève des échantillons sous terre pour s'assurer que les zones de travail sont sans danger pour les travailleurs. De plus, on prélève régulièrement des échantillons à la surface pour s'assurer que le niveau de rayonnement est inférieur aux limites prescrites et que les travailleurs et la population sont protégés.

Le souterrain de la mine Cigar Lake.

Après l'assèchement des galeries à Cigar Lake au début de 2010, les systèmes de ventilation ont été remis en marche pour protéger les mineurs contre l'exposition au radon

Prélèvement d'échantillons de radon à proximité des conduits d'évacuation de la mine

La ventilation permet de réduire la concentration de radon dans la mine. En raison de la présence de radon sous terre, les mines d'uranium nécessitent une circulation d'air supérieure à la moyenne comparativement aux autres types de mine. Le radon et l'air évacué sont rapidement dispersés dans l'atmosphère. Le niveau de radon est tellement faible qu'on ne peut le détecter à quelques kilomètres de la sortie d'air.

Une photo du site McArthur River.

Le site de McArthur River-ventilateurs d''évacuation à l'avant-plan

Échantillonnage d'air

On prélève des échantillons d'air à la surface pour s'assurer que les niveaux sont inférieurs aux limites réglementaires. On analyse ensuite les échantillons pour déterminer s'ils contiennent des substances nucléaires ou dangereuses.

Un travailleur qui prélève un échantillon dans l'environnement.

Un travailleur prélève un échantillon dans l'environnement

Échantillonnage instantané effectué par un travailleur

Surveillance des rayonnements – Chaque jour, des techniciens en radioprotection prélèvent des échantillons sous terre pour mesurer le niveau de rayonnement. Les travailleurs sont autorisés à travailler uniquement dans les zones où le niveau est considérablement inférieur à la limite réglementaire. Les techniciens vérifient également si les travailleurs portent leur appareil de détection des rayonnements.

Un spécialiste en radioprotection vérifiant s'il y a des indices montrant la présence de radon.

Un spécialiste en radioprotection vérifie s'il y a des indices montrant la présence de radon près d'une foreuse de montage. Le forage de montage évite un contact direct entre les mineurs et le minerai

Surveillance des rayonnements

La surveillance du radon constitue un volet très important de l'extraction souterraine. Grâce aux échantillons prélevés chaque jour par les techniciens et aux appareils de surveillance du radon, les travailleurs savent s'ils peuvent travailler sans danger dans une zone donnée.

Une machine de surveillance continue du radon.

Surveillance continue du radon

Application de béton projeté

Dans certaines parties de la mine, les parois et le sol peuvent contenir du minerai d'uranium qui émet des rayonnements. On applique alors du béton à l'aide d'un tuyau sur les parois et le sol de la mine pour créer un écran de protection contre les rayonnements.

Un aménagement d'un écran en béton projeté.

Aménagement d'un écran en béton projeté

Déblaiement télécommandé

Dans certaines mines d'uranium, on utilise de l'équipement télécommandé afin de réduire l'exposition des travailleurs aux rayonnements. En maintenant une distance entre le travailleur et le minerai d'uranium, on réduit l'exposition aux rayonnements.

Un travailleur manipulant une chargeuse frontale télécommandée.

Un travailleur manipule une chargeuse frontale télécommandée

Mur de glace

On utilise la technologie du mur de glace dans les mines d'uranium où le débit des eaux souterraines est élevé et les sols sont instables. Le mur de glace forme un écran autour du minerai d'uranium qui peut alors être extrait en toute sûreté puisqu'il n'est pas en contact avec les eaux souterraines.

Un tuyaux de congélation active.

Tuyaux de congélation active où circule une saumure refroidie

L'exploitation d'une mine d'uranium au Canada

Exploitation de la mine - Gestion des résidus et des stériles

Site interactif-
Pour en savoir plus, cliquez sur un marqueur

Une mine souterraine avec quatre zones cliquables.

Gestion des résidus et des stériles

Pour empêcher les répercussions environnementales, il faut gérer les stériles. Les deux priorités établies à cette fin consistent à réduire la quantité de stériles produits, puis à les réutiliser dans la mesure du possible.

Des camions de transport des stériles minéralisés.

Des camions transportent à la surface le minerai d'uranium et les stériles minéralisés

Surveillance de l'environnement

On rejette les effluents dans l'environnement après les avoir épurés dans une usine de traitement de l'eau et analysés pour s'assurer qu'ils respectent les limites réglementaires. Des échantillons sont prélevées au point de rejet et plus loin en aval, puis les résultats sont comparés avec les limites réglementaires et le niveau de fond.

Un orignal et son petit.

On prélève aussi régulièrement des échantillons de sédiments, de sol, de baies et d'autres végétaux, de poissons et d'autres animaux pour s'assurer que la population locale peut encore consommer les aliments récoltés dans le secteur

Remise en état continue

Gestion des amas de stériles – Il faut gérer les amas de stériles miniers tout au long de l'aménagement et de l'exploitation de la mine. Les amas qui ne sont plus nécessaires ou qui ont atteint leur taille maximale peuvent être déclassés.

Un amas de stériles revégétalisés.

Amas de stériles revégétalisés au moyen d'espèces indigènes de graminées, d'arbustes et d'arbres

Surveillance du lixiviat

Surveillance des amas de stériles – Les stériles qui contiennent des substances chimiques dangereuses sont stockés sur une plateforme garnie d'un revêtement pour éviter que ces substances ne se retrouvent dans l'environnement. L'eau qui s'écoule à travers l'amas de stériles – appelée « lixiviat » – est recueillie et épurée dans l'usine de traitement de l'eau. Il n'est pas nécessaire d'utiliser ce type de plateforme dans le cas de résidus propres.

Un amas de stérile.

Surveillance du lixiviat sur les amas de stériles

Surveillance des eaux souterraines

Des échantillons d'eaux souterraines sont prélevés et analysés, puis les résultats sont comparés avec le niveau de fond. On surveille les eaux souterraines dans l'ensemble du site, notamment à proximité des piles de stériles.

Un travailleur vérifiant un échantillon d'eau.

Surveillance des eaux souterraines à proximité des piles de stériles

L'exploitation d'une mine d'uranium au Canada

Exploitation de la mine - Traitement de l'eau

Site interactif-
Pour en savoir plus, cliquez sur un marqueur

Une mine souterraine avec quatre zones cliquables.

Water Treatment

L’eau ayant servi aux procédés d’extraction et de concentration doit être traitée et analysée avant d’être rejetée dans l’environnement comme effluent. Les usines de traitement de l'eau utilisent divers produits chimiques et procédés pour épurer les effluents afin qu'ils respectent les limites réglementaires. Le personnel de la CCSN inspecte les usines de traitement de l'eau et vérifie la qualité des effluents de façon régulière.

L'usine de concentration de Key Lake.

Vue aérienne de l'usine de concentration de Key Lake montrant le bassin d'effluents.

Prélèvement d'échantillons en aval

On rejette les effluents dans l'environnement après les avoir épurés dans une usine de traitement de l'eau et analysés pour s'assurer qu'ils respectent les limites réglementaires. Des échantillons sont prélevés au point de rejet et plus loin en aval, puis les résultats sont comparés avec les limites réglementaires et le niveau de fond. On prélève aussi régulièrement des échantillons de sédiments, de sol, de baies et d'autres végétaux, de poissons et d'autres animaux pour s'assurer que la population locale peut encore consommer les aliments récoltés dans le secteur.

Un travailleur prélèvant un échantillon d'eau en aval du lieu des activités.

Un travailleur prélève un échantillon d'eau en aval du lieu des activités

Surveillance de la qualité des effluents

Toute l’eau utilisée sur le site de la mine doit être traitée avant d’être déversée dans l’environnement. À l’usine, on retire les impuretés de l’eau contaminée pour l’assainir avant de la rejeter dans l’environnement. Des échantillons d’effluents sont prélevés et analysés, puis les résultats sont comparés avec les limites réglementaires.

Un travailleur prélèvant un échantillon d’eau.

Un travailleur prélève un échantillon d’eau au moment où les effluents sont déversés dans l’environnement

Usine de traitement de l'eau

Toute l’eau utilisée sur le site de la mine doit être traitée avant d’être déversée dans l’environnement. À l’usine, on retire les impuretés de l’eau contaminée pour l’assainir avant de la rejeter dans l’environnement.

L'usine de traitement de l’eau à Key Lake.

Usine de traitement de l’eau par osmose inversée à Key Lake

Surveillance des eaux souterraines

Des échantillons d’eaux souterraines sont prélevés et analysés, puis les résultats sont comparés avec le niveau de fond. On surveille les eaux souterraines dans l’ensemble du site, notamment à proximité des amas de stériles.

Une travailleuse analysant un échantillon d’eau.

Une travailleuse analyse un échantillon d’eau

L'exploitation d'une mine d'uranium au Canada

Concentration du minerai

Site interactif-
Pour en savoir plus, cliquez sur un marqueur

Une usine de concentration avec six zones cliquables.

Concentration du minerai

Des employés de la CCSN effectuent des inspections et des examens pour s’assurer que les travailleurs chargés du traitement de l’uranium ont reçu la formation nécessaire. Toutes les étapes de la concentration de l’uranium, depuis le traitement du minerai jusqu’à l’expédition du yellowcake, doivent respecter des exigences réglementaires strictes.

Un baril de yellowcake.

Un inspecteur de la CCSN mesure le niveau de rayonnement gamma émis par un baril de yellowcake

Camion de transport du yellowcake

Les barils de yellowcake sont chargés dans des camions de transport ou des conteneurs d’expédition et expédiés jusqu’aux installations des clients en vue de son traitement. Aucun autre produit ne peut être transporté dans le camion en même temps que le yellowcake. Les camionneurs reçoivent une formation en intervention d’urgence.

Des barils de yellowcake prêts à être expédiés.

Des barils renfermant du yellowcake sont prêts à être expédiés en vue d’un traitement ultérieur.

Usine de concentration

Le processus de concentration fait appel à divers procédés chimiques qui permettent de séparer l’uranium du minerai. Le produit obtenu, appelé « yellowcake », qui a la consistance du sable fin, est stocké dans des barils.

L’intérieur de l’usine de concentration d’uranium de Key Lake.

Vue de l’intérieur de l’usine de concentration d’uranium de Key Lake

Camion de transport des boues

Les boues de minerai d’uranium à haute teneur, qui ressemblent à un mélange de sable et d’eau, sont transportées de la mine à l’usine de concentration dans des conteneurs spécialement conçus à cette fin.

Un camion a bacs spéciaux.

Transporté par camion dans des bacs spéciaux, le minerai à haute teneur en uranium de la mine de McArthur River arrive à l’usine de concentration de Key Lake, située 80 km au sud

Camion à benne

Des camions à benne transportent les stériles minéralisés et le minerai d’uranium à faible teneur à l’usine de concentration en vue de leur traitement. On utilise de très gros camions dans le cas des mines à ciel ouvert ou des plus petits pour le transport des stériles minéralisés.

Un camion de transport de minerai.

Mine à ciel ouvert. Camions de transport de minerai

Routes de transport

Les camions de transport chargés de yellowcake empruntent les routes provinciales et nationales jusqu’aux installations des clients en vue de son traitement. Différentes autorités provinciales surveillent l’érosion de ces routes.

Un camion de transport de boues de minerai d’uranium.

Camion de transport de boues de minerai d’uranium

Gestion des résidus

Une méthode de gestion des résidus miniers consiste à les placer dans des puits de mine qui ne sont plus productifs. À cette fin, les puits sont dotés de circuits de drainage et de pompage. À mesure que les résidus se solidifient, la partie liquide s’écoule dans un drain se trouvant au fond du puits. Cette eau est pompée vers l’usine où elle est traitée, puis rejetée dans l’environnement. Ce type d’installation assure un mode de confinement naturel à long terme pour les résidus qui peuvent être déclassés.

Un stockage de résidus dans un puits recouvert d'eau.

Stockage de résidus dans un puits recouvert d'eau.

L'exploitation d'une mine d'uranium au Canada

Fermeture et déclassement

Site interactif-
Pour en savoir plus, cliquez sur un marqueur

Une mine souterraine avec cinq zones cliquables.

Fermeture et déclassement

Avant qu’une mine ou une usine de concentration puisse être déclassée, on doit mettre fin à ses activités en toute sûreté. Au cours de l’étape du déclassement, on enlève les bâtiments et on fixe et stabilise les résidus et les stériles. Les puits des mines à ciel ouvert sont remplis ou inondés et ceux des mines souterraines sont remblayés et fermés au moyen de béton.

Un site en déclassement.

Des espèces indigènes d'arbres, d'arbustes et de graminées sont plantées sur le site de façon continue.

Surveillance en aval

Les activités de surveillance de l’environnement se poursuivent après le déclassement de la mine ou de l’usine de concentration. Des échantillons d’eau, d’air et de sédiments sont prélevés, puis comparés avec les limites réglementaire et le niveau de fond. À mesure que le niveau mesuré se rapproche du niveau de fond, on réduit la fréquence des échantillonnages.

Un buisson à baies.

On prélève régulièrement des échantillons de sol, de baies et d’autres végétaux, de poissons et d’autres animaux pour s’assurer que la population locale peut encore consommer les aliments récoltés dans le secteur

Dalle en béton

Les ouvertures des mines souterraines sont remplies de roches, puis recouvertes d’une dalle en béton, similaire à une entrée de cour, pour en empêcher l’accès. Après le déclassement, ces dalles seront examinées et remplacées au besoin.

Une dalle de béton d'une mine déclasseé.

Les dalles de béton assurent la sécurity de la mine déclasseé

Stériles propres

On revégétalise les stériles propres laissés sur place au moyen d’espèces indigènes de graminées, d’arbustes et d’arbres. On place les stériles minéralisés dans les puits de mine qui ne sont plus productifs et on les recouvre d’un revêtement haute performance pour réduire la quantité d’eau pouvant entrer en contact avec les stériles.

Un amas de stériles propres.

Un amas de stériles propres

Surveillance de l'air

Les activités de surveillance de l’air se poursuivent après le déclassement de la mine ou de l’usine de concentration. On prélève des échantillons et on les analyse afin de déterminer s’ils contiennent des substances nucléaires ou dangereuses. Les résultats sont comparés avec les limites réglementaires et le niveau de fond. Après le déclassement, le niveau de radon diminue rapidement. À mesure qu’il se rapproche du niveau de fond, on réduit la fréquence des échantillonnages.

Un détecteur de radon.

Détecteur de radon par diffusion de type passif

Surveillance des eaux souterraines

Après le déclassement d’un site, on continue de surveiller les eaux souterraines. On prélève des échantillons et on les analyse. Les résultats sont ensuite comparés avec le niveau de fond. À mesure qu’ils s’en rapprochent, on réduit la fréquence des échantillonnages.

Une inspectrice de la CCSN prennant des mesures de la qualité de l’eau.

Une inspectrice de la CCSN prend des mesures de la qualité de l’eau pour s’assurer que les effluents sont conformes aux normes établies par la CCSN

L'exploitation d'une mine d'uranium au Canada

Surveillance environnementale à long terme

Site interactif-
Pour en savoir plus, cliquez sur un marqueur

L'emplacement d'une mine souterraine avec quatre zones cliquables.

Surveillance environnementale à long terme

Les activités de surveillance environnementale se poursuivent pendant des années après le déclassement d’un site. Longtemps après le déclassement de la mine ou de l’usine de concentration, la CCSN et les gouvernements fédéral et provincial ou territorial continuent de s’assurer que le site est sans danger pour la population. Des garanties financières – cautionnement détenu par le gouvernement pour couvrir les coûts du déclassement – sont prévues à cette fin.

Site de la mine Quirke après son déclassement.

Site de la mine Quirke après son déclassement

Surveillance de l'eau à long terme

Les activités de surveillance de l’environnement se poursuivent sur une longue période après le déclassement de la mine ou de l’usine de concentration. Des échantillons d’eau, de sédiments et de poissons sont prélevés, puis comparés avec les limites réglementaires pour confirmer que les niveaux mesurés sont revenus au niveau de fond.

Une photo de saumons sauvages.

On peut continuer de prélever des échantillons de sol, de baies et d’autres plantes, de poissons et d’autres animaux pour s’assurer que la population locale peut encore consommer les aliments récoltés dans le secteur

Surveillance des stériles à long terme

Il est essentiel de surveiller à long terme les stériles et les roches inertes. On inspecte les sites régulièrement pour s’assurer que les amas sont stables et qu’il n’y a pas d’érosion ni de mouvements de terrain importants à proximité. On vérifie aussi si les plantes, les arbustes et les arbres utilisés pour la revégétalisation poursuivent leur croissance de façon normale.

Des employés de la CCSN qui inspectent le site de la mine et de l’usine de concentration de Beaverlodge.

Des employés de la CCSN inspectent le site de la mine et de l’usine de concentration de Beaverlodge, qui ont été déclassées.

Qualité de l'air à long terme

On continue de prélever des échantillons de radon pendant une très longue période pour s’assurer que le niveau relevé ne dépasse pas le niveau de fond.

Un travailleur prélèvant un échantillon d’air.

Un travailleur prélève un échantillon d’air

Surveillance des eaux souterraines à long terme

On continue de prélever des échantillons d’eaux souterraines pendant une très longue période pour comparer les résultats avec le niveau de fond.

Une travailleuse qui prélève des échantillons d’eau souterraine.

Une travailleuse prélève des échantillons d’eau souterraine