Mythe ou réalité : Histoire et règlement du nucléaire - CCSN en ligne

Mythe ou réalité : Histoire et règlement du nucléaire

icon

Mythe ou réalité

Table de matières

icon

Mythe ou réalité

Mythe ou réalité 1

AECB/CNSC President Dr. Agnes Bishop logo
Présidente de la CCEA/CCSN, Dr. Agnes Bishop, avec un membre de l'AIEA, a signé la Convention sur la sûreté nucléaire au nom du Canada.
score

Le Canada a été l’un des premiers pays à ratifier la Convention sur la sûreté nucléaire en 1996.

Le Canada a été l’un des premiers signataires de la Convention, et il demeure l’un des plus ardents promoteurs et défenseurs de ses objectifs. La CCSN prépare les rapports que le Canada est tenu de présenter en vertu de la Convention et participe aussi aux réunions d’examen de la Convention, qui se tiennent tous les trois ans.

icon

Mythe ou réalité

Mythe ou réalité 2

score

Le rayonnement a été découvert au cours du 20e siècle.

Le chercheur français Henri Becquerel a découvert le rayonnement en 1896. Marie Curie, qui était son étudiante, a inventé le terme « rayonnement ».

icon

Mythe ou réalité

Mythe ou réalité 3

>
score

Le radium, élément radioactif que l'on trouve souvent dans les mêmes minerais que l'uranium, était la substance ayant la plus grande valeur dans le monde au cours des années 1920.

On croyait que le radium constituerait un traitement miracle contre le cancer. Son prix a atteint 120 000 $ le gramme au cours des années 1920 - le radium coûtait alors plus cher que les pierres ou métaux précieux.

icon

Mythe ou réalité

Mythe ou réalité 4

NASA - Observatoire Hubble
Source de la photo: NASA - Observatoire Hubble
score

L'uranium doit son nom à la planète Uranus.

Le chimiste allemand Martin Klaproth a découvert l'uranium en 1789. Il a nommé cet élément ainsi d'après la planète Uranus, qui avait été découverte huit ans auparavant.

icon

Mythe ou réalité

Mythe ou réalité 5

Webdiffusion des séances publiques du tribunal de la CCSN
Webdiffusion des séances publiques du tribunal de la CCSN
score

Toutes les audiences publiques de la Commission sont diffusées et archivées en ligne.

Saviez-vous que vous pouvez aussi participer à une audience du Tribunal de la Commission, à une évaluation environnementale, ou commenter l'ébauche d'un document d'application de la réglementation ou des modifications réglementaires proposées? Vous pouvez aussi participer aux séances d'information CCSN 101 pour les parties intéressées.

icon

Mythe ou réalité

Mythe ou réalité 6

Une séance d'information publique
Une séance d'information publique tenue dans une communauté à Port Hope, Ontario
score

La CCSN entoure du plus grand secret ses relations avec l'industrie nucléaire canadienne.

La CCSN est tenue de fournir aux Canadiens toute l'information sur les activités qui prennent place dans l'industrie nucléaire, notamment ses relations avec les titulaires de permis.

icon

Mythe ou réalité

Mythe ou réalité 7

< Un inspecteur de la CNSC
Un inspecteur de la CNSC examine une machine de chargement dans l'enceinte de confinement
score

Des inspecteurs de la CCSN sont en poste à la grandeur du pays – à l’administration centrale, dans les bureaux régionaux et dans les bureaux situés sur le site des centrales.

La CCSN compte quatre bureaux régionaux —à Calgary, Saskatoon, Laval et Mississauga — ainsi que des bureaux sur les cinq sites nucléaires au Canada et aux Laboratoires de Chalk River.

icon

Mythe ou réalité

Mythe ou réalité 8

score

Les activités nucléaires exposent les membres du public et l’environnement à des doses de rayonnement constamment inférieures aux limites en matière de sûreté établies par la CCSN.

Tous les ans où l’on a mesuré les doses de rayonnement, elles étaient nettement inférieures aux limites établies par la CCSN. La Commission impose des limites strictes quant à la quantité de rayonnement auquel une personne ou l’environnement peuvent être exposés sans danger.

icon

Mythe ou réalité

Mythe ou réalité 9

>
score

Les titulaires de permis présentent des rapports sur leurs activités uniquement en cas d’incident ou lorsqu’ils le jugent nécessaire.

Les titulaires de permis sont tenus de présenter des rapports conformément aux modalités de leur permis.

icon

Mythe ou réalité : Histoire et règlement du nucléaire

Votre score