Doses de rayonnement- CCSN en ligne

Doses de rayonnement

Doses de rayonnement

Table de matières

Doses de rayonnement

Briefing

Decorative graphics

Une dose de rayonnement est comme un coup de soleil; sa gravité dépend de l'intensité de la source et de la durée d'exposition.

Une dose de rayonnement se mesure en millisieverts (mSv). Il s'agit d'une unité indiquant la quantité de rayonnement absorbée par le corps humain.

Par souci de simplicité, nous utilisons l'abréviation « mSv », tout comme « km/h » est employé couramment au lieu de « kilomètres à l'heure ».

Doses de rayonnement

Briefing

Les doses de rayonnement peuvent varier grandement en fonction de la source. Pour aider à comprendre, on peut imaginer qu'il s'agit de boîtes. Plus la boîte est grosse, plus elle renfermera de rayonnements.

La dose attribuable à une seule radiographie dentaire est 200 fois moins élevée que la limite de dose maximale admissible pour la population canadienne au cours d'une année ou 20 000 fois moins élevée que la dose la plus faible reconnue pour son effet cancérigène.

Decorative Graphics Decorative Graphics

Radiation Doses

Up to 1mSv

Dose type reçue par les personnes vivant à quelques kilomètres d’une centrale nucléaire en exploitation au Canada

0.001mSv

Dose reçue en subissant une densitométrie osseuse

0.001mSv

Dose reçue en subissant une radiographie dentaire

0.005mSv

Dose quotidienne moyenne attribuable au rayonnement naturel au Canada y compris le radon

0.005mSv

Dose reçue en subissant une radiographie dentaire panoramique

0.01mSv

Dose annuelle moyenne attribuable aux voyages par avion

0.01mSv

Dose annuelle attribuable au carbone 14 présent à l’état naturel dans le corps

0.012mSv

Dose attribuable à un voyage par avion d’un bout du Canada à l’autre

0.02mSv

Dose attribuable à un voyage par avion de Toronto à Londres

0.04mSv

Dose reçue en subissant une radiographie pulmonaire

0.1mSv

Dose annuelle type attribuable au potassium présent à l’état naturel dans le corps humain

0.17mSv

Dose reçue en subissant une mammographie

0.18mSv

Dose annuelle attribuable aux aliments consommés pendant une année

0.29mSv

Dose annuelle attribuable aux rayons cosmiques – moyenne mondiale au niveau de la mer

0.32mSv

Dose quotidienne type reçue au cours d’une mission spatiale

0.4mSv

Dose annuelle attribuable aux substances radioactives présentes à l’état naturel dans l’écorce terrestre

0.48mSv

Dose reçue en subissant une radiographie abdominale

0.7mSv

Radiation Doses

Over 1mSv

Limite établie par la Commission internationale de protection radiologique (CIPR) pour l’exposition de la population aux rayonnements de source artificielle sans compter les doses reçues pour des raisons médicales ou professionnelles

1mSv

Limite de dose maximale admissible établie par la CCSN pour la population attribuable aux activités autorisées par la CCSN

1mSv

Dose annuelle type reçue par travailleurs des centrales nucléaires au Canada

1mSv

Dose annuelle type reçue par les travailleurs des mines d’uranium au Canada

1mSv

Dose annuelle moyenne attribuable au radon à l’intérieur des bâtiments au Canada

1.15mSv

Dose annuelle moyenne à partir de l'exposition au rayonnement cosmique d'un équipage d'avion canadien

1.36mSv

Dose annuelle moyenne attribuable au rayonnement naturel au Canada (y compris le radon)

1.8mSv

Dose reçue en subissant un tomodensitogramme de la tête

2mSv

Dose moyenne annuelle attribuable au rayonnement naturel

2.4mSv

Dose limite établie par la CCSN pour les travailleuses enceintes du secteur nucléaire

4mSv

Dose reçue en subissant un tomodensitogramme de la poitrine

7mSv

Dose reçue en subissant un tomodensitogramme du bassin

10mSv

Limite de dose annuelle admissible établie par la CCSN pour les travailleurs du secteur nucléaire

50mSv

Dose moyenne estimative reçue par les personnes évacuées de Fukushima

68mSv

Dose reçue en subissant une tomographie axiale informatisée du corps entier

100mSv

Dose aiguë la plus faible reconnue pour son effet cancérigène

100mSv

Limite de dose établie par la CCSN pour les travailleurs du secteur nucléaire sur une période de cinq ans

100mSv

Dose annuelle moyenne reçue par les astronautes travaillant à bord de la Station spatiale internationale

150mSv

Dose maximale admissible sur une courte période pour les intervenants à Fukushima

250mSv

Dose annuelle attribuable au rayonnement naturel pour les habitants de certains secteurs de la ville de Ramsar dans le nord de l’Iran

260mSv

Limite de dose établie par la CCSN pour les travailleurs du secteur nucléaire chargés de travaux urgents

500mSv

Dose la plus élevée reçue par un travailleur qui est intervenu à Fukushima

670mSv

Dose qui peut entraîner des symptômes de la fatigue et nausées si elle est reçue sur une période de 24 heures

1000mSv

Dose qui peut provoquer la mort si elle est reçue en une seule fois

5000mSv

Doses de rayonnement

Pour en savoir plus sur nos activités